À la découverte de la cohorte des artisans 2018 1/2

À la découverte de la cohorte des artisans 2018 1/2

En collaboration avec Signé Local

Dans le cadre de notre collaboration avec le Quartier Artisan – L’accélérateur des artisans du Québec, Signé Local vous présente la nouvelle cohorte qui compte les huit artisans/entrepreneurs qui ont commencé leur formation :

Petite prunelle

Après un AEC en Dessin animé au Cégep de Rivière-du-Loup, Mélissa se spécialise en stop-motion ou l’animation de poupée articulée avec un squelette en métal. C’est à ce moment que l’envie de créer des poupées est née.

Cependant, elle travaille durant une dizaine d’années en tant qu’illustratrice dans le domaine du jeu vidéo. Insatisfaite de son travail et fatiguée de travailler sous pression, elle souhaite faire mieux de son talent et de ses aptitudes. L’occasion de relever de nouveaux défis se présente à elle lorsqu’elle tombe enceinte et tombe en congé de maternité. La couture entre alors dans sa vie en même temps que son nouveau rôle de maman. L’idée de créer des vêtements pour son enfant et ensuite une poupée lui effleure rapidement l’esprit et c’est ainsi que les premières poupées sont arrivées et que Petite Prunelle est née.

Les poupées de Petite Prunelle

Sensible à ce que vivent les enfants avec les horaires effrénés, Mélissa met un point d’honneur de fournir à chaque enfant qui reçoit une poupée de Petite Prunelle une parcelle de douceur, de calme et le pouvoir d’imaginer leurs propres histoires.

Mais qu’est-ce qui s’en vient pour Petite Prunelle dans les prochains mois? Un nouveau site web avec une boutique en ligne, une augmentation de la production et éventuellement des nouveaux produits.

Curieux de découvrir les magnifiques poupées de Petite Prunelle? Je vous invite à visite sa page d’entreprise.

Deux cosmétiques

Depuis sa tendre enfance, l’environnement et la consommation responsable sont des enjeux importants pour Florence et lorsque son père tombe malade, elle doit arrêter de travailler pour un temps. Elle réalise alors qu’elle pourrait joindre ses convictions environnementales et son passe-temps et en faire une entreprise. Elle se donne un an pour essayer et vérifier si son rêve peut se concrétiser.

Lors de la planification de son projet entrepreneurial, elle se dote d’une charte de valeurs autour de laquelle elle construit son plan d’affaires. Les valeurs les plus importantes sont d’offrir des produits unisexes à un prix juste et équitable pour les clients, et ce, dans des contenants réutilisables. De plus, elle veut que ses produits soient utiles en plus d’avoir l’occasion de créer des partenariats avec des organismes communautaires.

Malgré les défis que cela pouvait comporter, Florence sentait que ses actions devaient refléter ses valeurs profondes.

Le coffret Deux cosmétiques

Après avoir suivi deux cours de base sur la formulation de cosmétiques, Florence comprend qu’elle devra être autodidacte pour pouvoir répondre aux questions plus pointues qui se posent à elle lors de la création de produits. Elle trouvera ses réponses dans des livres spécialisés.

Aujourd’hui, avec du recul, ce dont elle est le plus fière, c’est d’avoir foncé, d’avoir eu confiance en elle et d’avoir créé son entreprise. De plus, elle n’est pas peu fière lorsqu’un client lui dit qu’il utilise seulement ses produits. Au final, ses produits représentent toujours ses valeurs de base

Et qu’est-ce qui attend DEUX Cosmétiques cette année? La saison des marchés recommence en mai et tous les week-ends l’on pourra retrouver DEUX Cosmétiques dans un marché. Que ce soit à Montréal, Québec, Rosemère et Laval. La saison débutera le 26 avril prochain avec le SIDIM à la Place Bonaventure.

De plus, DEUX Cosmétiques sortiront une gamme de savon à main liquide d’ici les prochaines semaines. C’est un savon qui sera versatile et qui pourra aussi être utilisé également en gel douche.

C’est plusieurs beaux projets qui attendent Florence et son entreprise dans les prochains moins.

Suivez-la sur les réseaux sociaux, afin d’être à l’affût de la sortie de son lait nettoyant pour le visage ou pour suivre tout ce qui se passe avec l’entreprise.

Vous pouvez aussi consulter la page entreprise de DEUX Cosmétiques sur le site de Signé Local.

Scaro

On peut dire que Caroline a réalisé son rêve depuis les vingt dernières années en devenant joaillière. Après avoir littéralement rêvé de faire de la création de bijoux à la fin de ses études secondaires, Caroline fait son DEP en bijouterie et joaillierie à Québec. Aujourd’hui, après vingt ans, Caroline aime toujours autant son domaine. Elle parle de passion pour la création de bijoux et de la façon dont elle en parle, je n’ai aucune difficulté à le croire.

Caroline décrit ses bijoux comme étant des talismans. Lorsqu’un client achète un bijou, il achète plus qu’un simple bijou, il se procure une symbolique. Il faut dire que les bijoux de Scaro ont en commun le scarabée. Ce petit insecte qui représente la protection de la sensibilité et qui procure de la chance.

Lorsque je lui demande de me parler de ce dont elle est le plus fière, elle me parle de sa pièce de fin d’études en émail qui représente plus de 200 heures de travail. Elle me parle aussi de trois bijoux qu’elle aime particulièrement soit le goliath, l’ensorceleur et le scarabée à trois cordons.

Et qu’est-ce qui s’en vient pour Scaro dans les prochains mois? L’entreprise fêtera son quinzième anniversaire cet automne. De plus, Caroline et ses bijoux seront un des pop up shop de Signé Local à l’ouverture de la boutique dans le quartier 10/30.

Elle sera aussi présente à l’encan du groupe Perron au Lac Brome en aout prochain. Un voyage à New-York et une belle visibilité, voilà ce qui attend aussi Scaro dans les prochains mois.

Vous pouvez découvrir les bijoux uniques de Scaro en visitant sa page d’entreprise sur le site de Signé Local.

 A+J Métissage

A, pour Amélie et J, pour Julien. Couple dans la vie et dans les affaires. Amélie est céramiste et Julien est souffleur de verre. Ensemble, ils ont fondé A+J Métissage il y a dix ans. Ensemble, ils mélangent les matières et créent des pièces utilitaires pour la cuisine. Mais pourquoi des pièces utilitaires? Parce qu’ensemble, ils aiment aussi cuisiner et que ces pièces répondent à leurs besoins tout en étant jolies, des pièces sont simples et épurées. Jolies et pratiques.

Ce n’est qu’après deux changements d’orientation professionnelle qu’Amélie et Julien se sont rencontrés. Étant passée du design industriel à la céramique, Amélie avait besoin de créer. Julien pour sa part, est passé de la littérature à des études pour devenir souffleur de verre.

Tous les deux ressentaient le besoin de créer et l’envie de gagner leur vie avec leurs créations.

Leurs valeurs, c’est ce qui donne un sens à ce qu’ils font tous les jours.

Leur vie d’entrepreneurs est remplie de hauts de et bas, mais qu’est-ce qu’ils aiment le plus, outre travailler dans des domaines qui les passionnent? Ils apprécient avoir leur propre atelier, gérer l’entreprise et la voir se diversifier en grossissant tout comme leur famille. Puisque oui, ils sont passés de couple à famille en même temps que leur entreprise a grandi.

Envie de découvrir les produits d’A+J Métissage? N’hésitez pas à visiter leur page d’entreprise.

La nouvelle gamme de produits A+J Métissage

Aller à la barre d’outils